de fr it

GiuseppeFossati

1.1.1759 à Venise, 7.10.1812 à Venise, cath., de Morcote. Fils de Davide Antonio (->). 1799 Paola Bagolini. Etudes de droit à l'université de Padoue (1777-1781). F. exerça dès 1782 la profession d'avocat à Venise où il passa sa vie, tout en gardant le contact avec le lieu d'origine de sa famille. Membre de plusieurs académies, il fut en relation avec les principaux lettrés de l'époque et fut lui-même poète et essayiste. Bien plus que dans ses poèmes, réunis sous le titre Saggio di poesie varie (1812), son talent se manifesta surtout dans ses traductions, tirées de la Bible (une poésie à partir d'un texte d'Ezéchiel figure dans le recueil Poesie bibliche tradotte da celebri italiani, 1834) ou des modernes (par exemple du poème sur l'éternité d'Albert de Haller, dans le recueil Saggio di libere versioni poetiche, 1781). Ses commentaires sur l'art poétique sont également de grande qualité, comme en témoigne son Elogio di Dante Alighieri, publié par Andrea Rubbi dans les Elogi italiani (1783).

Sources et bibliographie

  • C. Gentile, Giuseppe Fossati nella cultura veneta del suo tempo, 1965 (avec textes inédits)
  • C. Palumbo-Fossati, I Fossati di Morcote, 1970, 71-78 (avec bibliogr.)
  • G. Orelli, Svizzera italiana, 1986, 56-61
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.1.1759 ✝︎ 7.10.1812
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature