de fr it

AngeloSomazzi

1803 à Senj (auj. Croatie), 26.12.1892 à Gentilino (auj. comm. Collina d'Oro), cath., de Montagnola (auj. comm. Collina d'Oro) et Gentilino. Fils de Giacomo, contremaître, et d'Elisabetta De Dominis, de l'île de Rab (Dalmatie). 1833 Carolina Soldini, de Chiasso. Rapatrié de Dalmatie en 1814 avec sa famille, S. s'établit à Montagnola, puis à Gentilino. Il fréquenta les écoles paroissiales d'Agra (auj. comm. Collina d'Oro) et de Sorengo et le collège Saint-Antoine de Lugano; après avoir suivi le gymnase à Milan, il fit des études universitaires à Pavie et Padoue (diplôme d'ingénieur architecte à Pavie en 1828). Désirant exercer sa profession en Russie avec l'aide de son cousin Domenico Gilardi, il étudia le russe et publia ensuite la traduction italienne du roman de Faddeï Boulgarine Ivan Wyjighine (4 vol., 1831-1832). Après un stage d'une année à Milan auprès de la Direction des travaux publics, il revint en 1830 au Tessin où il adhéra au mouvement réformateur en publiant la brochure Voti ai rappresentanti del popolo sovrano. Ami de Stefano Franscini, il travailla dans l'administration publique comme secrétaire de la commission d'éducation (1831-1833), rédacteur du bulletin officiel du Grand Conseil tessinois (1833-1834), ingénieur délégué (1837-1839) et ingénieur en chef des travaux publics (1839-1844), poste qu'il dut quitter à la suite de conflits avec Pasquale Lucchini. Journaliste polémiste, il devint un chef de file du parti conservateur. Fondateur et rédacteur du Confederato Ticinese (1847), favorable au Sonderbund, S. s'exila volontairement en Lombardie-Vénétie, où il fut chargé, dès 1850 et pendant une quinzaine d'années, de la direction des journaux pro-autrichiens La Bilancia, Gazzetta Ufficiale di Milano et Gazzetta Ufficiale di Venezia. En juin 1866, il revint définitivement au pays. Lorsque 1875 le parti conservateur accéda au pouvoir en 1875, il occupa brièvement le poste de rédacteur de La Libertà. Auteur de poésies de circonstance, S. consacra ses dernières années à la traduction de textes français et à la rédaction des biographies de l'architecte Giocondo Albertolli et du pédagogue don Alberto Lamoni (1883).

Sources et bibliographie

  • A. Ghiringhelli, éd., La politica dell'ordine, 1997 (autobiogr.)
  • M. Agliati, Storia e storie della Collina d'Oro, 2, 1978, 50-51
  • C. Agliati, «Ingegneri nel Canton Ticino nell'Ottocento», in Avvocati, medici, ingegneri, éd. M.L. Betri, A. Pastore, 1997, 337-338
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Agliati, Carlo: "Somazzi, Angelo", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.10.2013, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010129/2013-10-14/, consulté le 27.11.2021.