de fr it

Francesco MariaTravella

27.3.1802 à Campo (Vallemaggia), entre le 1er et le 25.3.1854 peut-être à Giubiasco, cath., de Campo. Après le collège Saint-Antoine à Lugano (tenu par les somasques) et le séminaire à Bra (Piémont), T. fut curé de Campo, de Vogorno (1833-1842) et de Giubiasco (1842-1854). D'abord auteur d'opuscules apologétiques catholiques et de poésies, il adhéra en 1830 aux idées de Stefano Franscini, dont il soutint les réformes dans les périodiques qui lui étaient favorables, notamment L'Istruttore del Popolo. Inspecteur scolaire, il s'employa à promouvoir les œuvres d'Alessandro Manzoni en Suisse italienne, notamment avec l'anthologie Saggi di eloquenza e filosofia tratti dalle Osservazioni sulla morale cattolica di Alessandro Manzoni (1834). T. collabora au périodique Il Cattolico, dans lequel il se livra, entre autres, à une critique féroce de la poésie en dialecte de Carlo Porta.

Sources et bibliographie

  • M. Tentorio, Nel nome di Lucia, 1981, 41-50
  • A. Martini, G. Pedrojetta, «Manzoni a Vogorno», in Lombardia elvetica, 1987, 311-338
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.3.1802 ✝︎ entre le 1er et le 25.3.1854
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature