de fr it

Benno

3.8.940 à Einsiedeln. Noble souabe, probablement de la famille ducale. Chanoine de Strasbourg, ermite connu à Einsiedeln après 900. B. fut investi du siège épiscopal de Metz par le roi de Germanie Henri Ier, pour des raisons politiques (927). Rendu aveugle par des adversaires du roi, B. résigna sa charge en 929. Il redevint ermite et se retira à Einsiedeln, près de la cellule de saint Meinrad. Soutenu matériellement par la famille ducale, il bénéficia de l'aide concrète de la communauté religieuse du lieu. Celle-ci se renforça à partir de 934 grâce à l'adoption de la règle bénédictine et constitua le premier couvent de la future abbaye d'Einsiedeln.

Sources et bibliographie

  • H. Keller, Kloster Einsiedeln im Ottonischen Schwaben, 1964