de fr it

PasqualeLucchini

Lithographie tirée de l'Album national suisse, publié entre 1888 et 1907 chez Orell Füssli à Zurich (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).
Lithographie tirée de l'Album national suisse, publié entre 1888 et 1907 chez Orell Füssli à Zurich (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).

7.4.1798 à Arasio (auj. comm. Collina d'Oro), 23.2.1892 à Lugano, cath., d'Arasio et Gentilino (auj. comm. Collina d'Oro). Fils de Stefano, menuisier. 1) Battistina Donini, 2) Marianna Rusca, veuve de Domenico L. Après avoir reçu une instruction élémentaire sommaire, L. fit un apprentissage de maçon. Dès 1821, il participa comme assistant aux travaux de construction d'une route carrossable le long du col du Stelvio. Par la suite, il obtint l'adjudication de nombreuses constructions routières et la direction de travaux (Valteline, col du Splügen) et acquit ainsi en autodidacte une formation d'ingénieur civil. Parmi les premiers travaux qu'il exécuta au Tessin, on relève les tunnels routiers des gorges du Stalvedro (Léventine) et le pont-digue de Melide sur le lac de Lugano (1841-1847), ouvrage important puisqu'il prolongeait la voie carrossable du Gothard. Ingénieur cantonal (1844-1855), L. s'occupa de divers projets, dont le pont sur la Tresa et la route du val Onsernone, et entreprit des études importantes sur les voies ferroviaires alpines. Avec Carlo Cattaneo, il fut le premier à signaler la faisabilité de la traversée ferroviaire des Alpes par le Gothard et soutint les avantages que présentait ce col dans diverses brochures publiées entre 1852 et 1870. A chaque fois, ses propositions font preuve d'une maturité croissante qui témoigne d'études approfondies, de nouvelles réflexions et d'une adaptation aux progrès de la technique.

A son travail d'ingénieur (il élabora entre autres le projet du quai de Lugano en 1863) vint s'ajouter une activité industrielle dans le domaine du travail de la soie. En 1854, il ouvrit à Lugano une filature qui s'agrandit au cours des ans. Député radical au Grand Conseil tessinois (1839-1844, 1855-1859). Ingénieur cantonal faisant fonction de lieutenant-colonel du génie, L. prit part à la campagne tessinoise de la guerre du Sonderbund. En 1873, il fut parmi les fondateurs de la Banque de la Suisse italienne.

Sources et bibliographie

  • C. Agliati, éd., Un ingegnere senza politecnico, 1990 (avec doc. et bibliogr.)
  • W. Finkbohner, «Pasquale Lucchini», in Sechs Schweizer Alpenbahningenieure, 2000, 21-28
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF