de fr it

Giovan BattistaPioda

13.12.1786 à Locarno, 29.6.1845 à Lugano, cath., de Locarno. Fils de Giovan Battista, marchand, et de Francesca Bustelli. Teresa Ghiringhelli, fille de Carlo, de Bellinzone. Beau-frère de Paolo Ghiringhelli. D'abord commerçant, P. s'engagea ensuite comme officier dans le régiment suisse capitulé au service de Hollande (1816-1820 et 1822). Après son retour définitif au Tessin, il fit de la politique et devint inspecteur et instructeur du contingent militaire cantonal. En 1814, lors de la grave crise constitutionnelle tessinoise, il participa à Giubiasco au congrès des représentants des cercles et fit partie de la députation envoyée à la Diète de Zurich. Député au Grand Conseil tessinois (1824-1830, 1839-1845) et à la Diète fédérale (1826, 1828, 1833), conseiller d'Etat (1824-1838). Son activité politique, jusqu'à la réforme constitutionnelle de 1830, se déroula dans l'ombre du landamman Giovan Battista Quadri, avec lequel il fut victime d'une tentative d'empoisonnement en 1827. Par la suite, P. se rapprocha du courant radical, dont il devint l'un des représentants les plus en vue. Actif dans différentes sociétés d'inspiration libérale, il fut cofondateur de la Société tessinoise des carabiniers.

Sources et bibliographie

  • F. Pedrotta, «I Pioda di Locarno», in BSSI, 1931, 1-2
  • C. Agliati, «Le carte dei Pioda locarnesi [Repertorio delle fonti archivistiche]», in AST, 111, 1992
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.12.1786 ✝︎ 29.6.1845