de fr it

Itinéraire d'Antonin

Un répertoire de voies de communication de l'époque impériale romaine, avec des indications concernant les étapes, les distances, les gîtes (mansiones) et les relais (mutationes) nous est parvenu sous le titre d'Itinerarium provinciarum Antonini Augusti (début du IVe s.). Cet ouvrage serait fondé, selon certains, sur la description (complétée par la suite) d'un voyage projeté et entrepris par un empereur du nom d'Antoninus (peut-être Caracalla, 211-217). Milan apparaît comme un carrefour important. Plusieurs des routes mentionnées passent à travers la Suisse: celle de Milan à Strasbourg par le Petit-Saint-Bernard, Genève, Lausanne et Pontarlier (Itin. 347,12-348,3), celle de Milan à Mayence par le Grand-Saint-Bernard, Martigny, Avenches et Augst (351,4-353,3), celle qui va des pays du Danube à Trèves et au Rhin inférieur en touchant deux fois le nord de la Suisse, par Bregenz, Winterthour, Windisch et Augst (251,3-252,1) et les deux routes reliant Bregenz à Milan par Coire et Côme (277,6-278,4-5).

Sources et bibliographie

  • O. Cuntz, Itineraria Antonini Augusti et Burdigalense, 1929 (21990)
  • E. Howald, E.Meyer, Römische Schweiz, 1940, 112-116
  • D. van Berchem, «L'Itinéraire Antonin et le voyage en Orient de Caracalla (214-215)», in Comptes rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 1973, 123-126
  • P. Arnaud, «L'Itinéraire d'Antonin», in Geographia Antiqua, 2, 1993, 33-49