de fr it

Flaviens

La dynastie des F. est constituée des trois empereurs romains Vespasien, Titus et Domitien. Vespasien (17.11.9 apr. J.-C. près de Réate, en Sabine, 24.6.79 à Aquae Cutiliae, auj. Paterno) fut désigné empereur le 1er juillet 69 et reconnu comme tel par le Sénat le 21 ou 22 décembre 69. Le règne de son fils Titus (30.12.39 [?] à Rome, 13.9.81 à Aquae Cutiliae) débuta le 24 juin 79. Son successeur et frère cadet Domitien (24.10.51 à Rome, 18.9.96) régna du 14 septembre 81 jusqu'à son assassinat à Rome.

Fils d'un fonctionnaire des douanes et banquier de l'ordre équestre, Vespasien (Titus Flavius Vespasianus) poursuivit une carrière sénatoriale, comme son frère aîné Flavius Sabinus. Il fut légat de la légion à Strasbourg en 42 apr. J.-C. Vers cette date, son père s'installa à Aventicum. Selon une inscription, Titus, le fils de Vespasien, aurait été élevé dans la maison de l'aïeul. Vespasien avait sans doute des liens avec l'influent Caius Iulius Camillus, qui participa comme lui à la conquête de la Bretagne par Claude en 43. Les historiens considèrent qu'Aventicum doit son accession au rang de colonie latine à une faveur de Vespasien, qui aurait ainsi témoigné sa reconnaissance aux Helvètes pour leur loyauté envers Galba et leur soutien contre Vitellius; ils font remonter cet acte juridique aux premières années de son règne. De fait, l'octroi du statut de colonie est attribué aux F., qui dotèrent en outre Aventicum d'un mur d'enceinte. A Augusta Raurica, la construction d'une enceinte débuta à la même époque, mais resta inachevée, peut-être faute d'un bienfaiteur impérial. Le règne de Vespasien fut marqué par la guerre de Judée (conquête de Jérusalem par son fils Titus en 70 apr. J.-C.) et le soulèvement des Bataves dans la région du Rhin inférieur, réprimé en 70. Pour améliorer les liaisons entre la Rhétie et la région du Rhin supérieur, Vespasien envoya en Forêt-Noire (72-74) les troupes de Cnaeus Pinarius Clemens, légat impérial de l'armée de Germanie. Il se montra en outre très soucieux des finances de l'Empire et son règne fut marqué par une politique de grands travaux (dont le Colisée).

Les deux années de règne de son fils Titus (Titus Flavius Vespasianus) furent assombries par des catastrophes: un grave incendie à Rome et l'éruption du Vésuve, en 79. Son successeur Domitien (Titus Flavius Domitianus) partit en campagne contre le peuple germanique des Chattes, dans la Wetterau, entre 83 et 85. Ce conflit entraîna une intense activité logistique sur le territoire de la Suisse romaine (construction ou rénovation de routes et de ponts). En 85, Domitien créa les provinces de Germanie inférieure et de Germanie supérieure, à laquelle le territoire helvète fut dès lors rattaché. En 89, la lutte contre le soulèvement du légat de Germanie supérieure, L. Antonius Saturninus, suscita à nouveau d'importants mouvements de troupes.

Sources et bibliographie

  • D. van Berchem, Les routes et l'hist., 1982
  • R. Fellmann, La Suisse gallo-romaine, 1992, 46-55
  • C. Lepelley, éd., Approches régionales du Haut-Empire romain, 1998
  • K. Christ, Geschichte der römischen Kaiserzeit, 42002
  • SPM, 5, 56-59
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF