de fr it

AnnaSchlatter-Bernet

5.11.1773 à Saint-Gall, 25.2.1826 à Saint-Gall, prot., de Saint-Gall. Fille de Caspar Bernet, fabricant de mousseline et membre du Conseil, et de Cleophea Weyermann. Petite-fille de Caspar Bernet. 1794 Hector Schlatter, commerçant, veuf. Influencée à ses débuts par Johann Kaspar Lavater, S. est une figure autonome du mouvement du Réveil, issu du piétisme. Connue bien au-delà de Saint-Gall, elle œuvra loin à la ronde. Dans sa ville natale, elle fonda ce qui fut sans doute la première société féminine et soutint des actions caritatives. Cette mère de treize enfants recevait chez elle des personnalités comme Friedrich Schleiermacher et la duchesse Henriette de Wurtemberg. S. avait de nombreux correspondants, dont Johann Heinrich Jung-Stilling et Christian Friedrich Spittler, et était l'amie intime de théologiens catholiques, en particulier Johann Michael Sailer, évêque de Ratisbonne. Théologienne laïque, elle préconisait un christianisme œcuménique, la doctrine du "rétablissement de toute chose" ou apocatastase, et le pacifisme. Auteur de poèmes, dont quelques-uns furent retenus dans des recueils de cantiques, S. écrivit des commentaires et des essais bibliques, notamment sur le mariage (Ehestandsbüchlein, 1868) et l'éducation.

Sources et bibliographie

  • A. Zahn, éd., Frauenbriefe von Anna Schlatter, Wilhelmine von der Heydt und Kleophea Zahn, 1862 (31875)
  • Anna Schlatter's Leben und Nachlass, 3 vol., [1865]
  • J. Ninck, Anna Schlatter und ihre Kinder, 1934
  • M. Jehle-Wildberger, Anna Schlatter-Bernet 1773-1826, 2003 (avec bibliogr.)
  • M. Jehle-Wildberger, «Zwischen Heiligsprechung und Domestizierung: Anna Schlatter-Bernet (1773-1826)», in Gendering Tradition, éd. U. Gleixner, E. Hebeisen, 2007, 47-66 (avec bibliogr.)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Anna Bernet (nom de naissance)
Anna Schlatter (nom de mariage)
Dates biographiques ∗︎ 5.11.1773 ✝︎ 25.2.1826
Indexation thématique
Religion (protestantisme)