de fr it

AlfredAltherr

14.3.1843 à Grub (AR), 18.1.1918 à Bâle, prot., de Speicher, bourgeois d'honneur de Bâle. Fils de Johannes, boulanger, et d'Anna Barbara Niederer, brodeuse. 1868 Henriette Pfenninger, fille de Johann Heinrich, pasteur à Laufon. A. grandit dans un milieu très pauvre (il évoquera ses années de jeunesse et d'études dans son roman Beckenfridli). Ecole cantonale à Trogen, cours préparatoire à l'Ecole polytechnique fédérale (1862) et études de théologie à Zurich. Consacré à Hérisau en 1867, il fut pasteur à Lichtensteig (1867-1871), à Rorschach (1871-1874) et à Bâle (Saint-Léonard, 1874-1911). Premier pasteur radical de Bâle, A. est l'une des plus importantes figures du mouvement de réforme de l'Eglise pour un christianisme libéré de la rigidité doctrinaire et dogmatique. Premier rédacteur du Religiöses Volksblatt de 1870 à 1876, fondateur (avec Emanuel Linder) et rédacteur du Schweizerisches Protestantenblatt de 1878 à 1918, il laisse des ouvrages religieux, mais aussi des biographies et des récits. Fondateur du Basler Ferienversorgung für Kinder (1878), organisation s'occupant de vacances pour les enfants. Docteur honoris causa de l'université de Bâle en 1917.

Sources et bibliographie

  • AWG, 7
  • K. Otte, «Alfred Altherr», in Der Reformation verpflichtet, 1979, 131-136
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF