de fr it

AndreasBattier

Portrait peint par Marquard Wocher et gravé sur cuivre par Matthias-Gottfried Eichler (Universitätsbibliothek Basel).
Portrait peint par Marquard Wocher et gravé sur cuivre par Matthias-Gottfried Eichler (Universitätsbibliothek Basel).

2.11.1757 à Bâle, 9.4.1793 à Bâle, prot., de Bâle. Fils d'Emanuel, receveur du chapitre, capitaine de la ville. 1779 Elisabeth Anna Zaeslin. Etudes de théologie à Bâle. Pasteur de l'orphelinat de Bâle (1779-1782), de Binningen (1782-1789), de la paroisse Saint-Léonard à Bâle (1789-1793). Représentant marquant de la théologie et de la piété moraves, B. suscita un réveil religieux parmi la jeunesse de Binningen (1784). Ses Predigten über freigewählte Texte publiés à titre posthume (1794, 61837) font partie des recueils de sermons piétistes qui ont connu le plus de succès à Bâle.

Sources et bibliographie

  • P. Wernle, Der schweizerische Protestantismus im 18. Jahrhundert, 3, 1925
  • Matrikel Basel, 5
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 2.11.1757 ✝︎ 9.4.1793

Suggestion de citation

Gäbler, Ulrich: "Battier, Andreas", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.05.2002, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010520/2002-05-02/, consulté le 08.12.2021.