de fr it

Friedrich Wilhelm AdolphBiefer

19.7.1706 à Bergen (auj. Francfort-sur-le-Main), 26.7.1779 à Berlin, prot. Perruquier. B. fréquenta à Francfort le cercle séparatiste qui s'était formé autour d'Andreas Gross. En 1736, convaincu par l'enseignement du comte Nikolaus Ludwig von Zinzendorf, considérant le Christ comme "unique réconciliateur et sanctificateur", B. fit connaissance avec les Frères moraves et se rendit à Herrnhaag, près de Büdingen (Hesse). En 1738-1739, il fut envoyé à Bâle, Schaffhouse, Stein am Rhein, Berne et Genève. Il encouragea l'intégration des piétistes (séparatistes y compris) au sein de l'Eglise morave et entra en contact avec Samuel Werenfels, Hieronymus Annoni et Samuel Lutz. A Bâle et Berne, il posa les fondements des sociétés de Frères moraves qui existent encore aujourd'hui. Dès 1740, B. œuvra dans les pays baltes, en Silésie, ainsi qu'en Saxe, parmi les Sorbes, jusqu'à son départ en 1760.

Sources et bibliographie

  • P. Wernle, Der schweizerische Protestantismus im 18. Jh., 1, 1923, 372-378
  • H. Reichel, «Die Anfänge der Brüdergemeine in der Schweiz mit besonderer Berücksichtigung der Sozietät Basel», in Unitas Fratrum, 29/30, 1991, surtout 35-73
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.7.1706 ✝︎ 26.7.1779