de fr it

FritzBlanke

22.4.1900 à Kreuzlingen, 4.3.1967 à Zurich, prot., Allemand, de Zurich dès 1939. Fils de Johannes et d'Emma Lindenmair. 1928 Frieda Maria Etzweiler, fille d'Arnold. Gymnase à Constance, études de théologie à Tübingen, Heidelberg et Berlin, élève de Karl Holl. Privat-docent à Königsberg (1926), B. fut professeur d'histoire de l'Eglise et des dogmes à la faculté de théologie de l'université de Zurich (1929), où il fonda en 1964 l'Institut d'histoire de la Réforme en Suisse. Ses recherches portèrent surtout sur Martin Luther et Johann Georg Hamann, puis sur la Réforme zwinglienne, le mouvement anabaptiste ("première secte du protestantisme") et les sectes. Esprit tolérant, il se montrait ouvert à l'égard du catholicisme, mais aussi d'autres courants religieux. Actif dans l'Eglise et le domaine social, député du parti évangélique à Zurich.

Sources et bibliographie

  • Aus der Welt der Reformation, 1960 (avec liste des œuvres)
  • S. Corda, «Fritz Blanke 1900-1967», in Protestantesimo, 22, 1967, 199-202
  • L. von Muralt, «Fritz Blanke», in Zwingliana, 12, 1967, 465-469
  • Mennonite Quarterly Review, 43, 1969 (plusieurs articles)
  • U. Gäbler, «Verzeichnis der Veröffentlichungen von Fritz Blanke 1960-1967», in Zwingliana, 12, 1968, 677-682, 716-717; 13, 1973, 688-689
  • W. Killy, éd., Deutsche Biographische Enzyklopädie, 1, 1995, 557
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF