de fr it

EduardBuess

11.1.1913 à Sankt Chrischona (comm. Bettingen),29.10.2003 à Dornach, prot., de Wenslingen. Fils de Heinrich, théologien et économiste, et d'Elise Hedwig Batschelet. Frère de Heinrich (->). 1942 Elisabeth Frei. Maturité en 1932. B. fut marqué par la communauté religieuse Sankt Chrischona. Formation d'instituteur, puis études de théologie à Bâle dès 1936, où il fut l'élève de Karl Barth. Pasteur à Strengelbach (1942-1954), à Biel-Benken (1954-1973). B. publia sa thèse sur Jeremias Gotthelf en 1948, passa son habilitation en dogmatique (Bâle, 1952) avec son étude Die Geschichte des mythischen Erkennens (1953). Il fut professeur extraordinaire de théologie pratique, et spécialement d'homilétique, dès 1959. B. quitta le pastorat pour se vouer entièrement à l'enseignement en 1973. Quelques années plus tard, il se consacra à la politique (lutte contre les centrales nucléaires, débat sur le marxisme, défense des créatures contre la toute-puissance de la technique).

Sources et bibliographie

  • Gottes Reich für diese Erde, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.1.1913 ✝︎ 29.10.2003

Suggestion de citation

Mattmüller, Markus: "Buess, Eduard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.02.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010556/2012-02-15/, consulté le 30.11.2020.