de fr it

AdolfChrist

Photo anonyme vers 1870 (Universitätsbibliothek Basel).
Photo anonyme vers 1870 (Universitätsbibliothek Basel).

31.1.1807 à Bâle, 18.10.1877 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Remigius, fabricant de rubans. Carolina Sarasin, sœur du bourgmestre Felix Sarasin. Maturité, formation dans l'entreprise paternelle et à Lyon. Voyages en France, Belgique, Angleterre, Allemagne et Italie. Membre dès 1831 de la Société de bienfaisance et d'utilité publique (président en 1838), C. s'occupa des logements ouvriers. Juge de 1835 à 1847, en dernier lieu à la cour d'appel de Bâle. Député au Grand Conseil de 1835 à 1877. Membre du Petit Conseil de 1847 jusqu'à la révision constitutionnelle de 1875, il présida les collèges de la justice (création du registre foncier et de l'assurance maladie obligatoire, procès des fortifications contre Bâle-Campagne) et de l'école (combat contre la réforme ecclésiastique, formation d'un clergé protestant orthodoxe), et défendit l'université au collège de l'éducation. Membre de la Mission de Bâle dès 1840 (président de 1854 à 1877), il lui procura sans relâche des moyens, notamment pour construire la maison de la mission (1858-1860). C. fut le premier président de la branche alémanique (fondée en 1873) de l'Alliance évangélique suisse. Politicien conservateur d'un grand rayonnement personnel, lié au mouvement du Réveil et auteur notamment, de biographies de missionnaires.

Sources et bibliographie

  • E. His, Basler Staatsmänner des 19. Jahrhunderts, 1930, 165-176
  • M. Raith, «Adolf Christ», in Der Reformation verpflichtet, 1979, 97-104
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF