de fr it

JohannesDörig

Attesté pour la première fois comme étudiant à Bâle (Johannes Thuringus) en 1512-1513, d'Appenzell. Humaniste, rallié à la Réforme, pasteur à Hérisau dès 1518 au plus tard, puis à Hemberg. D. fut arrêté en 1521 par l'évêque de Constance pour s'être endetté et marié. Accusé d'opinions hostiles à Rome par l'abbé de Saint-Gall et Schwytz, il fut banni temporairement du pays. Il écrivit vingt et une lettres à Vadian entre 1518 et 1523. Ses destinées ultérieures sont inconnues.

Sources et bibliographie

  • Zwinglis Briefwechsel, 2, 1914, 613
En bref
Variante(s)
Johannes Thuringus
Dates biographiques Première mention 1512-1513 Dernière mention 1523