de fr it

HeinrichEngelhard

Mentionné en 1476 en tant qu'expectant (en attente d'une prébende de chanoine) de Beromünster, 1551 à Zurich, de Zurich. Fils de Johan, membre du Conseil (1478-1498). Frère de Konrad (->). Etudes à Heidelberg et Bologne (doctorat en droit canon en 1496). Chanoine à Beromünster (1480-1521), vicaire du Fraumünster dès 1496 et chanoine au Grossmünster (1513-1521). E. fit décorer sa maison dans le style humaniste et antique alors en vogue, avec entre autres une fresque de Hans Leu le Jeune. Il soutint Zwingli dès le début dans ses combats sur le carême, l'iconoclasme, la communion, le consistoire, et il est l'auteur d'expertises et de publications. Président du consistoire de 1525 à 1540. E. seconde Heinrich Bullinger (1504-1575) de 1531 à 1536 durant ses harangues devant le Conseil. Affaibli par l'âge, il fut souvent remplacé par l'archidiacre du Grossmünster, Kaspar Megander. Son influence sur l'humanisme et la Réforme à Zurich est difficile à cerner. Par son origine patricienne et son instruction, E. semble avoir été l'un des hommes marquants de l'époque.

Sources et bibliographie

  • A. Meyer, Zürich und Rom, 1986, 281
  • P. Vogelsanger, Zürich und sein Fraumünster, 1994, 293-297

Suggestion de citation

Stucki, Heinzpeter: "Engelhard, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.10.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010588/2004-10-25/, consulté le 21.10.2020.