de fr it

JohannesErb

1635 à Thoune, en août 1701 à Oberburg, prot., d'Oey (comm. Diemtigen). Fils de Samuel et de Maria Hächler. 1) 1664 Rosina Christen, 2) 1694 Susanna Walter, née Clerc, veuve d'Isaak, recteur de la maladrerie. Elevé dans des conditions modestes, E. étudia la théologie à Berne et dans diverses écoles à l'étranger, puis séjourna longtemps en Angleterre. Pasteur à Grindelwald en 1667, son action méritoire durant la peste de 1669 lui valut d'être promu à Oberburg l'année suivante. E. traduisit des théologiens anglais dont les idées sortaient du cadre de l'orthodoxie protestante. Auteur lui-même d'ouvrages d'édification, il compte parmi les précurseurs du piétisme. Tous ses écrits étaient considérés comme perdus jusqu'à la redécouverte récente de ses traductions d'une œuvre majeure du puritain Thomas Taylor et d'un livre d'édification hollandais ainsi que de son ouvrage Reformierte Hauss-Kirch (1675).

Sources et bibliographie

  • R. Dellsperger, Die Anfänge des Pietismus in Bern, 1984
  • Oberburg, 1992, 216-217
  • E.C. McKenzie, A Catalog of British Devotional and Religious Books in German Translation from the Reformation to 1750, 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF