de fr it

JohannesErnst

23.9.1683 à Suhr, 12.9.1765 à Aarau, prot., d'Aarau. Fils de Johannes, pasteur. 1713 Salome Rohr, fille du conseiller Jacob, de Lenzbourg. Etudes probablement à l'académie de Berne. Consacré en 1708, suffragant auprès de son père (1710), auquel il succéda à Birrwil (1718-1731). Second pasteur d'Aarau (1731-1765). Par Daniel Schmuziger, étudiant en théologie d'Aarau, E. entra en relation en 1740 avec les frères moraves, ce qui lui valut d'être persécuté à Aarau et dénoncé au Petit Conseil de Berne. Mais il resta proche des moraves, à qui il donna deux de ses fils; il rendit visite en 1748 à la communauté de Herrnhaag près de Büdingen (Hesse). Il céda aux frères allemands la conduite effective des moraves d'Aarau. En chaire, toutefois, il s'en tenait à l'orthodoxie réformée.

Sources et bibliographie

  • P. Wernle, Der schweizerische Protestantismus im 18. Jahrhundert, 1, 1923; 3, 1925
  • H. Reichel, «Die Anfänge der Brüdergemeine in der Schweiz», in Unitas Fratrum, cah. 29/30, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.9.1683 ✝︎ 12.9.1765

Suggestion de citation

Neuenschwander, Heidi: "Ernst, Johannes", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.10.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010592/2004-10-29/, consulté le 30.11.2020.