de fr it

JohannesFabricius Montanus

en automne 1527 (Johannes Schmid) à Bergheim (Haute-Alsace), 5.9.1566 à Coire, prot., de Bergheim et en 1557 de Zurich. Fils de Jakob Schmid, boucher et intendant de l'hôpital. 1) 1547 Katharina Stutz, fille d'Ulrich, chapelain au Grossmünster de Zurich, 2) vers 1550 Agatha Ambühl, fille de Rudolf Ambühl. Formation élémentaire à Zurich, Bâle et Strasbourg. Etudes de théologie à l'université de Marbourg (1543-1545). D'abord ecclésiastique et pédagogue à Zurich, et très intéressé par les sciences naturelles, F. fut ensuite, de 1557 jusqu'à sa mort due à la peste, pasteur de Saint-Martin à Coire; il contribua à la consolidation de l'Eglise protestante aux Grisons, pays alors en proie à des troubles politiques et religieux. Il laisse des poèmes, des récits autobiographiques, des traités de théologie et des écrits relatifs à la politique ecclésiastique.

Sources et bibliographie

  • T. Schiess, «Johannes Fabricius Montanus», in Bullingers Korrespondenz mit den Graubündnern, 2, éd. T. Schiess, 1905, VII-LXIII
  • NDB, 4, 737-738
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johannes Schmid (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ en automne 1527 ✝︎ 5.9.1566