de fr it

Johann JakobFaesch

26.3.1752 à Bâle, 17.8.1832 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Rudolf, tanneur et major de la ville. 1778 Maria Catharina Schnell. Gymnase à Bâle (1760), études de philosophie (1766) et de théologie (1770) à Bâle, Lausanne et Genève. Précepteur auprès du futur bourgmestre Peter Burckhardt (1774-1776). Candidat pasteur (1774), aumônier au service de France (1776-1777), pasteur de Gelterkinden (1777-1793, doyen du chapitre de Farnsburg de 1791 à 1793), suffragant (1793-1802) et pasteur (1802-1832) de Saint-Théodore à Bâle. Membre de la commission de l'université (1816), suppléant au conseil de l'instruction publique (1818). F. enseigna l'homilétique et la catéchèse à l'université de Bâle (1819-1822). Tenant d'une théologie influencée par les Lumières, il prit une part active à la révolution helvétique. Il a publié quelques sermons et s'est intéressé aux langues orientales.

Sources et bibliographie

  • Fonds et autobiogr. dans les Leichenreden, UBB
  • Basler Jahrbuch, 1889, 222-231
  • Matrikel Basel, 5, 291-292
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF