de fr it

HieronymusFalkeisen

29.5.1758 à Arisdorf, 15.9.1838 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Theodor, pasteur, et d'Esther Bernoulli. Maria Salome Hauser. Etudiant à Bâle en 1772, candidat au pastorat (sancti ministerii candidatus) en 1780. Pasteur à l'orphelinat (1784), puis à Saint-Théodore (1791) et Saint-Léonard (1793), F. accéda finalement à la cathédrale en 1816, avec la charge d'antistès du clergé bâlois. Il fonda en 1785 une société pour la formation des jeunes prédicateurs et présida en 1811 la Société biblique. Aristocrate conservateur, il se rangea du côté du piétisme contre la nouvelle théologie. Il constitua une importante collection de documents historiques, notamment des cartes et des vues anciennes de la Suisse (en particulier d'Emanuel Büchel), de portraits, de livres, d'oraisons funèbres, de monnaies et de sceaux. Il fut membre honoraire de la société d'histoire et d'archéologie de Bâle.

Sources et bibliographie

  • A.R. Weber-Oeri, «Antistes Hieronymus Falkeisen und die Falkeisen-Sammlung», in BZGA, 56, 1957, 119-136
  • A.R. Weber, «Hieronymus Falkeisen», in Der Reformation verpflichtet, 1979, 73-77
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.5.1758 ✝︎ 15.9.1838