de fr it

Diethelm GeorgFinsler

24.12.1819 à Zurich, 1.4.1899 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Johann Georg, pasteur et doyen, et d'Anna Gessner. Petit-fils de Georg Gessner. Elisabetha Magdalena Zeller, de Zurich. Etudes de théologie et de philosophie à l'université de Zurich, poursuivies auprès de Karl Immanuel Nitzsch à Bonn. Consacré en 1842, suffragant au Neumünster de Zurich en 1844, F. fut pasteur à Berg am Irchel en 1850, à Wipkingen en 1867 et au Grossmünster de Zurich en 1871. En tant que membre du conseil synodal zurichois, il s'engagea pour que le Vendredi saint devienne jour férié. A partir de 1860, il fut l'un des éditeurs de la Kirchenblatt für die reformierte Schweiz et défendit une position théologique intermédiaire entre les conservateurs et les réformistes. Dernier antistès de l'Eglise zurichoise (1866-1896), F. se consacra à la mise en place d'une loi ecclésiastique fondée sur des bases presbytéro-synodales et démocratiques, et contribua à la création de la Conférence des Eglises protestantes de Suisse. Il dirigea l'Association des Eglises suisses ainsi que l'association Zwingli-Verein et fut membre de l'Entraide protestante du canton de Zurich. F. fut député à la Constituante en 1868-1869 et au Grand Conseil zurichois de 1873 à 1896. Il publia divers travaux scientifiques, dont Kirchliche Statistik der reformierten Schweiz (1854). Docteur honoris causa en théologie de l'université de Bâle en 1860.

Sources et bibliographie

  • ADB, 48, 556-559
  • G. Finsler, R. Finsler, Diethelm Georg Finsler, der letzte Antistes der zürcherischen Kirche, 1916-1917
  • P. Schweizer, Freisinnig - positiv - religiössozial, 1972, 278-279
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF