de fr it

ThomasGyrfalk

Mentionné dès 1523, 1560 à Bâle, du Val Saint-Grégoire (Haute-Alsace). 1528 Benigna Schlierbach. Lecteur chez les augustins de Fribourg (1523), G. dut quitter le couvent en 1524 à cause de ses sympathies pour la Réforme. Sur recommandation d'Agrippa von Nettesheim, il devint prédicateur chez les augustins de Bâle. Il compensa par son zèle réformateur une instruction lacunaire. En 1526, avec les autres moines, G. remit le couvent à la ville et accompagna Œcolampade à la dispute de Baden. Il reprit en 1529 l'office de prédicant à Sainte-Elisabeth. Archidiacre à la cathédrale (1535-1560), il s'immatricula à l'université en 1539. Suppléant de l'antistès Oswald Myconius en 1551-1552.

Sources et bibliographie

  • K. Gauss, Basilea Reformata, 1930, 75
  • P.G. Bietenholz, éd., Contemporaries of Erasmus, 2, 1985, 155
  • H. Bullinger; F. Büsser et al., éd., Werke, section 2, vol. 4, 1989, 417