de fr it

Hans JakobGessner

1639 à Zurich, 13.1.1704 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Jakob et d'Elisabeth Esslinger. 1) 1667 Barbara Gessner, fille de Salomon, pasteur, 2) 1682 Verena Müller, fille de Jakob, antistès. Etudes de théologie à Genève (notamment chez François Turrettini) et, après un voyage à travers la France et les Pays-Bas (1659-1663), à Groningue. Consécration en 1664. Catéchiste à Zurich-Unterstrass et Aussersihl (dès 1664), diacre à l'église Saint-Pierre (1671), archidiacre et chanoine du Grossmünster (1682). Représentant de la pure orthodoxie protestante, G. fut engagé dans maintes controverses avec des penseurs d'opinion différente, notamment Johannes Lavater en 1669-1670. Dans son activité de publiciste, il polémiqua contre les écrivains catholiques (Clerus pacificus, 1685) et dénonça les persécutions de protestants en Europe (Herzensseuffzer, 1688). En 1703, il publia une doxologie (glorification) de Jésus-Christ en trois volumes.

Sources et bibliographie

  • H.J. Leu, Allgemeines helvetisches, eydgenössisches oder schweitzerisches Lexicon, 8, 1754, 479
  • Livre du recteur, 3, 455
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1639 ✝︎ 13.1.1704