de fr it

HortensiaGugelberg von Moos

Hortensia vonSalis

Hortensia Gugelberg von Moos, vers 1690. Huile sur toile par un artiste inconnu (Collection privée; photographie Yannick Andrea, Filisur).
Hortensia Gugelberg von Moos, vers 1690. Huile sur toile par un artiste inconnu (Collection privée; photographie Yannick Andrea, Filisur). […]

1659 à Maienfeld, 29.6.1715 à Maienfeld, protestante, de Maienfeld. Fille de Gubert von Salis-Soglio, bailli de la ville et landamman des Trois Ligues, et d'Ursula von Salis-Maienfeld. 1682 Rudolf Gugelberg von Moos, capitaine au service de la France, mort au combat en 1692. Après une formation autodidacte en théologie, philosophie, botanique, géologie et médecine, Hortensia von Salis tint un cabinet de consultation et se consacra à la médecine par les herbes. Elle entretint un intense échange d'idées avec des savants de son époque comme Johann Heinrich Heidegger, Johann Heinrich Schweizer et Johann Jakob Scheuchzer. Elle est considérée comme précurseur par les mouvements féministes suisses (mouvement des femmes).

Sources et bibliographie

  • Salis verw. Gugelberg von Moos, Hortensia von: Glaubens – Rechenschafft. Conversations – Gespräche. Gebät, éd. par Maya Widmer, 2003.
  • Familienarchiv von Salis, Maienfeld.
  • Anosi, M.: Leichenpredigt für Hortensia von Salis, 1715.
  • Planta, Leonarda von: Bündner Porträts und historische Bilder, 1979.
  • Nöthiger-Strahm, Christine: «Hortensia von Gugelberg», in: Schritte ins Offene, 21, 1991/4, pp. 9-13.
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 1659 ✝︎ 29.6.1715

Suggestion de citation

Jürgen Seidel, J.: "Gugelberg von Moos, Hortensia", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.02.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010649/2021-02-18/, consulté le 06.05.2021.