de fr it

Johann JakobHess

21.10.1741 à Zurich, 29.5.1828 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Salomon, fabriquant d'horloges publiques. 1767 Anna Maria Schinz, d'Embrach. Leçons privées, puis études au Carolinum (1755-1760). Après sa consécration, H. fut écrivain et théologien indépendant. Auteur, dans une perspective rationaliste, d'une présentation romancée des trois dernières années de la vie de Jésus (Geschichte der drey lezten Lebensjahre Jesu, 1768-1773), il revint ensuite pour un temps à la théologie traditionnelle et à la critique des Lumières. Son ouvrage Von dem Reiche Gottes (1774), ainsi que d'autres contes tirés de la Bible, furent souvent réédités et traduits, même dans les régions catholiques. H. fut diacre au Fraumünster dès 1777. De 1795 à 1828, il remplit la charge d'antistès de l'Eglise zurichoise, avec beaucoup de diplomatie durant l'Helvétique. Fondateur de la Société biblique de Zurich. Ami et rival de Johann Kaspar Lavater.

Sources et bibliographie

  • AFam, Château de Nürensdorf
  • StAZ
  • ZBZ
  • F. Ackva, Johann Jakob Hess (1741-1828) und seine Biblische Geschichte, 1992
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.10.1741 ✝︎ 29.5.1828