de fr it

Friedrich EmanuelHurter

19.3.1787 à Schaffhouse, 28.8.1865 à Graz, prot., puis cath. (1844), de Schaffhouse. Fils de David (->). Frère de Franz (->). 1820 Henriette Ammann. Etudes de théologie et d'histoire à Göttingen dès 1804, examen de théologie à Schaffhouse en 1807. Pasteur à Beggingen (1808), à Löhningen (1810), puis à l'abbatiale de Schaffhouse (1824). Lors de la séparation de la ville et du canton en 1831, H. défendit avec énergie et succès les intérêts conservateurs de la ville contre ceux de la campagne. Antistès (1835). En 1836, il rédigea le projet d'un décret de tolérance du gouvernement favorable à la réintroduction du culte catholique à Schaffhouse. Les catholiques le chargèrent en 1838-1839 d'une mission diplomatique auprès du prince de Metternich à Milan et à Vienne. Lors de l'affaire des couvents d'Argovie, il se prononça pour le maintien de l'abbaye de Muri. A la suite d'attaques haineuses et de la mise en doute de sa foi protestante, H. régla ses comptes dans un écrit de 1840 et renonça l'année suivante à toutes ses charges spirituelles. En 1844, il se convertit au catholicisme lors d'un voyage en Italie. Historiographe impérial à la cour de Vienne dès 1846, il fut élevé en 1852 à la noblesse autrichienne. Adversaire du radicalisme, H. défendit énergiquement le statu quo.

Sources et bibliographie

  • ACouvent des bénédictins de Muri-Gries, collège bénédictin de Sarnen
  • Hurteriana, AV Schaffhouse
  • P. Vogelsanger, Weg nach Rom, 1954 (avec liste des œuvres)
  • Schaffhauser Biographien des 18. und 19. Jahrhunderts, 1ère partie, 1956, 210-227
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 19.3.1787 ✝︎ 28.8.1865

Suggestion de citation

Stephan Andreánszky, Arpad: "Hurter, Friedrich Emanuel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010685/2008-01-16/, consulté le 28.10.2020.