de fr it

JohannesLavater

1624 à Zurich, 21.6.1695 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Jakob, teinturier et politicien, et de Lucia Schönauer. 1650 Elisabetha Oeri, fille de Heinrich, secrétaire baillival à Pfäffikon (ZH). Après des études à Zurich et Groningue (Pays-Bas), L. fut pasteur à Uitikon (1649). Professeur de rhétorique (1657), puis de philosophie (1667). Chanoine du Grossmünster (1667), il fut intendant des bâtiments (1672) et directeur de l'école (1677). Dès 1669, il fut l'un des porte-parole des "novateurs" dans le conflit théologique qui les opposait à Hans Jakob Gessner et Johannes Müller. Ses critiques contre la première guerre de Villmergen lui valurent d'être brièvement emprisonné. L. publia de nombreux écrits sur les sciences naturelles, la philosophie, la théologie et fut l'un des premiers à s'occuper scientifiquement, dans ses Disquisitiones Physicae (2 vol., 1664-1665), des sourds-muets.

Sources et bibliographie

  • C. Keller-Escher, Promptuarium genealogicum, s.d. (ZBZ)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1624 ✝︎ 21.6.1695
Indexation thématique
Religion (protestantisme)