de fr it

Theodor vonLerber

31.7.1823 à Berne, 3.12.1901 à Berne, prot., de Berne. Fils de Beat Rudolf (->). Neveu de Karl Anton (->). 1851 Caecilia Sophie Ida Gruner, fille d'Emanuel, propriétaire d'une fabrique de papier. Collège à Lausanne, études de philologie et de philosophie à Berne, Bonn et Halle. Maître de grec au gymnase de Berne (1849-1855), L. fut licencié en raison de ses idées piétistes. Il seconda alors le pasteur Friedrich Gerber dans la future école normale protestante du Muristalden. Fondateur en 1853 d'une association préfigurant l'Union chrétienne de jeunes gens, il adhéra en 1855 à la Société évangélique. Il ouvrit en 1859 une école de garçons portant son nom, qu'il dirigea jusqu'en 1892 (et qui devint plus tard le gymnase libre). Partisan intransigeant de l'inspiration divine, il se heurta à une résistance au sein du comité de la Société évangélique et démissionna de son assemblée générale en 1894. L. fut un éminent représentant de l'école protestante libre à Berne. Zofingien.

Sources et bibliographie

  • R. von Tavel, Theodorich von Lerber, 1911 (avec liste des œuvres)
  • R. Dellsperger et al., Auf dein Wort, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.7.1823 ✝︎ 3.12.1901
Indexation thématique
Religion (protestantisme)