de fr it

AndreasLindt

2.7.1920 à Meiringen, 9.10.1985 à Sigriswil, prot., de Berne. Fils de Karl, pasteur, et de Gertrud Barth. Neveu de Karl Barth. 1950 Ruth Koechlin, fille d'Alphons Koechlin. Etudes de théologie à Neuchâtel, Berne et Bâle. Pasteur à Pratteln (1948) et à Worb (1960). Docteur en théologie (1957), privat-docent à l'université de Berne (1963), professeur d'histoire de l'Eglise à l'époque moderne à Münster (Westphalie, 1971) et à Berne (1974). Les travaux de L. sont centrés sur l'histoire de l'Eglise moderne et contemporaine, ainsi que sur l'histoire et la théologie de l'œcuménisme. A côté de son œuvre majeure, Das Zeitalter des Totalitarismus (1981), on citera ses remarquables études et éditions sur le socialisme religieux (Leonhard Ragaz, Hermann Kutter), sur l'histoire du Kulturkampf et du piétisme. Membre de nombreuses organisations ecclésiastiques et scientifiques.

Sources et bibliographie

  • H. Kocher,«Bibliographie Andreas Lindt», in Die Zeit nach 1945 als Thema kirchlicher Zeitgeschichte, éd. V. Conzemius et al., 1988, 298-314
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF