de fr it

ChristophLüthardt

20.4.1590 à Aarberg, 1663 à Berne, prot., de Berne. Fils de Christoph, pasteur et doyen. 1616 Katharina Haller. Etudes à Berne et Heidelberg. Maître de latin à Thoune (1615), professeur de philosophie (1617) et de théologie (1628) à Berne. Reconnu pour ses compétences dans la formation des pasteurs, L. préconisa une réforme scolaire. En 1653, il tenta une médiation à Berne, lors de la guerre des Paysans. Il appuya Cromwell et son projet d'union des Etats protestants. Ses écrits, presque tous en latin, traitent avec une grande clarté de thèmes comme l'éthique professionnelle des pasteurs (Ethica sacra) ou les relations familiales et sociales (Oeconimia sacra); ils constituent une source importante sur la vie des paroisses et la pratique des consistoires. Il est aussi l'auteur d'un Ars concionandi (art du sermon, 1662) destiné aux pasteurs et d'une Disputatio theologica (posthume, 1666), où il évoque les origines de la Réforme et explique les déclarations finales de la dispute de Berne.

Sources et bibliographie

  • BBB
  • UB Berne
  • J.J. Leu, Allgemeines helvetisches, eydgenössisches oder schweitzerisches Lexicon, 12, 1767, 345-346 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 20.4.1590 ✝︎ 1663
Indexation thématique
Religion (protestantisme)