de fr it

WilhelmMichaelis

26.1.1896 à Darmstadt, 19.2.1965 à Berne, luthérien, Allemand. Fils de Karl, conseiller de chancellerie. Marie Elisabeth Hähnchen. Etudes de théologie à Berlin (1914-1920), consécration (1921). Privat-docent à Berlin (1923), professeur ordinaire de Nouveau Testament à l'université de Berne (1930-1965). M. fut l'auteur de nombreuses publications, en particulier sur l'Evangile de Matthieu, les paraboles du Christ et l'eschatologie dans le christianisme primitif. Son œuvre scientifique principale est un manuel d'introduction au Nouveau Testament dans lequel il défendait des opinions conservatrices et positivistes (Einleitung in das Neue Testament, 1946, 31961). A l'université de Berne, il entra en conflit avec le théologien libéral Martin Werner. En 1933, sa conférence tenue dans le temple de Saint-Paul à Berne suscita des protestations publiques, notamment de la part de Leonhard Ragaz. M. œuvra dans la colonie nationale-socialiste allemande; il dut démissionner de la direction en 1935 pour éviter d'être licencié.

Sources et bibliographie

  • K. Guggisberg, Bernische Kirchenkunde, 1968, 314-319, 405
  • F.W. Bautz, Biographisch-bibliographisches Kirchenlexikon, 5, 1993, 1479-1483
  • C. Arber, «Frontismus und Nationalsozialismus in der Stadt Bern», in BZGH, 65, 2003, 41-42, 47-49
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.1.1896 ✝︎ 19.2.1965
Indexation thématique
Religion (protestantisme)