de fr it

TheophilPassavant

14.4.1785 à Genève, 12.11.1864 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Jean François, banquier, et de Jeanne Marie Perrette Martin. Après avoir travaillé comme commerçant dans l'entreprise paternelle, P. étudia la théologie à Bâle (1815) et à Tübingen (1818). Diacre (1821-1830), pasteur de l'église Saint-Jacques et aumônier de prison à Bâle (1830-1841). En 1830-1831, il instaura des rencontres dominicales (Sonntagssäle): il s'agissait d'offrir aux compagnons des loisirs et un enseignement sur une base chrétienne. Cette institution pédagogique et sociale, inaugurée dans les locaux de la corporation des Jardiniers en 1832, s'adressa aussi aux ouvriers, puis aux garçons et aux apprentis (1835). P. fonda la Société de rencontres dominicales, fut missionaire au Havre auprès des émigrants (1837) et membre du comité de la Mission de Bâle. Après sa retraite (1841), il entreprit de nombreux voyages. Il publia des ouvrages théologiques et des traités d'édification.

Sources et bibliographie

  • A. Sarasin, Theophil Passavant, 1865
  • Basilea reformata 2002, 2002, 259
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.4.1785 ✝︎ 12.11.1864
Indexation thématique
Religion (protestantisme)