de fr it

SamuelPreiswerk

19.9.1799 à Rümlingen, 13.1.1871 à Bâle, prot., de Bâle. Fils d'Alexander, pasteur, et d'Anna Maria Buckhardt. 1) Charlotte Hopf, fille de Viktor, receveur de l'accise du royaume de Wurtemberg à Stuttgart, 2) Augusta Faber, fille d'August, pasteur. Etudes de théologie (jusqu'en 1821). Pasteur à l'orphelinat de Bâle (1824), maître de théologie au siège de la Mission de Bâle (1828). Pasteur de Muttenz (1830), révoqué par le gouvernement de Bâle-Campagne pour des raisons politiques (1833). Maître à l'école de théologie de la Société évangélique de Genève, P. publia une grammaire hébraïque en français (1834). Diacre (1839) et pasteur (1840) de Saint-Léonard à Bâle, antistès de l'Eglise bâloise (1859). Prédicateur apprécié et talentueux auteur de cantiques. Il défendit précocement, dans sa revue Das Morgenland, l'idée d'une prise de possession de la Palestine par les juifs. Docteur honoris causa de la faculté de théologie de l'université de Bâle (1860).

Sources et bibliographie

  • M. Raith, «Samuel Preiswerk», in Der Reformation verpflichtet, 1979, 91-96
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.9.1799 ✝︎ 13.1.1871
Indexation thématique
Religion (protestantisme)