de fr it

HansReist

avant 1644, après 1697 . Doyen influent de la communauté anabaptiste bernoise, R. fut expulsé en 1670 du domaine de Rotenbaum près de Heimiswil et se réfugia avec sa femme à Ehrstädt dans le Kraichgau (Bade). Il réapparut plus tard dans l'Emmental. Empruntant parfois le nom de Hüsli-Hans, il défendit face à Jakob Ammann une position religieuse plus ouverte sur l'extérieur (sympathies pour le piétisme) et plus souple à l'intérieur (adoucissement de la discipline communautaire). R. provoqua ainsi en 1693 une division au sein du mouvement anabaptiste, qui conduisit à la création du groupe dissident amish par Ammann.

Sources et bibliographie

  • Feuilles d'information/Soc. suisse d'hist. mennonite, 10, 1987
  • H. Jecker, H. Löffler, «Wie dem schädlichen Übel der Taüfferey zu remedieren sey», in Mennonitica Helvetica, 28/29, 2006, 89-145, surtout 108
En bref
Dates biographiques ∗︎ avant 1644 ✝︎ après 1697
Indexation thématique
Religion (protestantisme)

Suggestion de citation

Jecker, Hanspeter: "Reist, Hans", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.12.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010795/2011-12-23/, consulté le 21.09.2020.