de fr it

Johann HeinrichRingier

3.7.1668 à Walkringen, 10.5.1745 à Berne, prot., de Zofingue et, en 1716, de Berne. Fils de Johann Heinrich, pasteur, auteur d'ouvrages d'édification et de catéchèse et traducteur de plusieurs œuvres de Richard Baxter, et de Katharina Strauss. 1700 Magdalena Salome Fellenberg. Etudes de théologie à Berne, consécration en 1692. Séjour de plusieurs années aux Pays-Bas comme aumônier des régiments Mülinen et Tscharner, étudiant à Franeker (Pays-Bas) chez le cartésien Hermann Alexander Roëll, ainsi qu'en Grande-Bretagne et en France. Pasteur à Zimmerwald (dès 1699) et à Seeberg (dès 1707). Professeur de grec (1715), de catéchèse (1718), de controverse théologique (1720) et de théologie systématique (dès 1734) à Berne. Lors de la dispute relative à la Formula Consensus, R. rédigea, en 1718, la réponse négative de Berne à l'académie de Lausanne.

Sources et bibliographie

  • H. Stucker, Die Berner Hohe Schule zwischen Orthodoxie und Aufklärung, 1690-1750, 1984, 329-330
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 3.7.1668 ✝︎ 10.5.1745
Indexation thématique
Religion (protestantisme)