de fr it

Johann RudolfRudolf

4.10.1646 à Zofingue, 18.9.1718 à Berne, prot., de Zofingue. Fils de Moritz, potier d'étain et membre du Conseil. 1675 Susanne Seiler, fille de Daniel, commerçant et membre du Conseil, d'Aarau. Haute école (académie) de Berne. Consécration (1671). Voyage d'études et cours aux universités de Genève, Saumur, Paris, Oxford et Bâle (1671-1675). Pasteur à Seon (1675-1676). Professeur d'hébreu (1676-1698), puis de théologie (1698-1718) à la haute école de Berne. Premier doyen de l'Eglise de Berne (1716-1718). R. réorganisa la bibliothèque de la ville. Il fut l'un des principaux représentants de l'Eglise de l'Etat de Berne lors du passage de l'orthodoxie aux Lumières. Membre de la commission religieuse chargée de préparer le procès des piétistes de 1699. R. est en outre, avec David Wyss, l'auteur des vingt thèses contre le piétisme.

Sources et bibliographie

  • F. Trechsel, Johann Rudolf Rudolf, Professor und Dekan, 1882
  • R. Dellsperger, Die Anfänge des Pietismus in Bern, 1984
  • B. Meier, Herren - Bürger - Untertanen, 1991, 36-39
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 4.10.1646 ✝︎ 18.9.1718
Indexation thématique
Religion (protestantisme)