de fr it

Beauregard

Château fort en ruine, sur un éperon rocheux au-dessus de Chippis, à l'entrée du val d'Anniviers. On distingue des éléments du bâtiment principal, de sa tour, de sa citerne, du mur d'enceinte et de l'entrée fortifiée. La date de construction et les premiers possesseurs ne sont pas connus. Les maçonneries qui subsistent ne remontent guère avant le XIIIe/XIVe s. A cette époque, B. se trouvait aux mains des barons de Rarogne, qui avaient des biens dans le val d'Anniviers. Comme ils avaient pris part à la révolte contre l'évêque de Sion Edouard de Savoie, le comte Amédée VII assiégea et prit le château de B. en 1387. Les fils du vaincu, Pierre de Rarogne, furent exécutés à Sion. Remis en état, le château fut à nouveau assiégé et définitivement détruit par les communes valaisannes en 1416 durant l'affaire de Rarogne.

Sources et bibliographie

  • A. Donnet, L. Blondel, Châteaux du Valais, 21982, 58-59