de fr it

GottlobSchrenk

10.2.1879 à Francfort-sur-le-Main, 13.4.1965 à Arosa, prot., Allemand. Fils d'Elias (->). Eleonore Auguste Brunhilde Heinrichsen. S. étudia la théologie à Erlangen et Tübingen, où il fut marqué par Adolf Schlatter. Après avoir été pasteur à Heiligenhaus, près de Düsseldorf, il fut nommé inspecteur de la Mission évangélique Béthel (1911). Il enseigna le Nouveau Testament à l'école de théologie de Béthel (auj. partie de Bielefeld, 1912-1923), puis fut professeur ordinaire à l'université de Zurich (1923-1949). S. se situait dans le courant de la théologie positive; il associait l'utilisation de l'exégèse historico-critique au respect du témoignage néotestamentaire. Outre une monographie fondamentale intitulée Gottesreich und Bund im älteren Protestantismus, vornehmlich bei Johannes Coccejus (1923), S. écrivit de nombreux articles pour le Theologisches Wörterbuch zum Neuen Testament (1933-1979). Il était aussi connu pour ses talents de conférencier.

Sources et bibliographie

  • Studien zu Paulus, 1954
  • Reformatio, 1965, no 5, 277-279
  • Die Universität Zürich 1933-1983, 1983, 248-249
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.2.1879 ✝︎ 13.4.1965
Indexation thématique
Religion (protestantisme)