de fr it

JohannesSchulthess

28.9.1763 à Stettfurt, 10.11.1836 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Johann Georg (->) et d'Anna Gossweiler. 1) 1791 Elisabetha Rahn, fille de Johann Rudolf Rahn, 2) 1799 Anna Maria Hafner, fille de Salomon. Maître au Collegium humanitatis de Zurich (1787), professeur de théologie au Carolinum et chanoine du Grossmünster (1816), professeur extraordinaire de Nouveau Testament à l'université de Zurich (1833). A côté de ses travaux d'exégèse théologique, S. fut actif dans le domaine de l'assistance et de l'éducation (cofondateur de la Société zurichoise d'entraide, de la Société suisse d'utilité publique, de l'école pour bourgeois pauvres et de l'institut des aveugles de Zurich). En 1791, il créa la maison d'édition Schulthess, qui existe encore au début du XXIe s. Dès 1803, il fut membre du conseil d'éducation et rédigea de nombreux manuels. Il procura, avec Johann Melchior Schuler, la première édition complète des œuvres de Zwingli.

Sources et bibliographie

  • AFam, StAZH
  • ADB, 32, 697-700
  • G. von Schulthess-Rechberg, Die zürcherische Theologenschule im 19. Jahrhundert, 1914, 5-18
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Moser, Christian: "Schulthess, Johannes", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010839/2011-08-19/, consulté le 21.09.2020.