de fr it

Johann JakobStamm

11.9.1910 à Bâle, 3.11.1993 à Berne, prot., de Bâle et Thayngen. Fils de Johann Rudolf, propriétaire d'une entreprise de construction, et de Renate Baatz. Frère de Rudolf (->), petit-fils de Johann Jakob (->). 1943 Anna Hartmann, théologienne, fille d'Adolf. Gymnase classique à Bâle, études de théologie et de langues orientales anciennes à Bâle, Neuchâtel et Marbourg, d'assyriologie à Leipzig, doctorats ès lettres (1939) et en théologie (1940) à Leipzig. Privat-docent d'Ancien Testament à Bâle (1942), professeur extraordinaire d'Ancien Testament et d'histoire des religions (1949-1950), puis professeur ordinaire d'Ancien Testament et de langues orientales anciennes (1950-1976) à l'université de Berne (doyen 1952-1954 et 1958-1960). S. fonda en 1960 le séminaire d'études de l'Orient ancien de la faculté d'histoire et de philosophie de l'université de Berne, où il fut chargé de cours jusqu'en 1980. L'œuvre de sa vie est la troisième édition remaniée du Lexicon in Veteris Testamenti libros, qui porte le titre de Hebräisches und Aramäisches Lexikon zum Alten Testament (1967-1996, avec Benedikt Hartmann). Président de l'Organisation internationale pour l'étude de l'Ancien Testament (1962-1965).

Sources et bibliographie

  • F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, 10, 1995, 1135-1140
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.9.1910 ✝︎ 3.11.1993
Indexation thématique
Religion (protestantisme)

Suggestion de citation

Thomas K. Kuhn: "Stamm, Johann Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.12.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010854/2011-12-19/, consulté le 25.04.2024.