de fr it

EmanuelStickelberger

13.3.1884 à Alassio (Ligurie), 16.1.1962 à Saint-Gall, prot., de Bâle. Fils de Karl Georg Stückelberger, directeur de banque, et de Louise Sophie Elisabeth Georg. 1910 Ida Brunnschweiler, fille d'Ernst. Enfance à Locarno, diverses écoles de commerce. Employé dans une entreprise de la chimie bâloise dès 1900. S. fonda, en 1909, ses propres usines chimiques, à Bâle et à Haltingen (auj. quartier de Weil am Rhein, Bade), qu'il quitta en 1926 pour se consacrer à l'écriture. Il vécut à Bâle, Uttwil et Wolfenschiessen. Dès 1932, il présida la section alémanique du PEN-Club, dont il fut l'un des fondateurs, et, dès 1943, la Société suisse des bibliophiles. Influencé par le style de Conrad Ferdinand Meyer, il écrivit des romans historiques sur Zwingli ou encore Arnold de Brescia. Ses œuvres tombèrent rapidement dans l'oubli après 1945. Doctorat honoris causa de théologie de l'université de Bâle (1929), prix Johann Peter Hebel (1957).

Sources et bibliographie

  • Gesammelte Werke, 12 vol., 1946-1965
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lexikon, 20, 78-81
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.3.1884 ✝︎ 16.1.1962

Suggestion de citation

K. Kuhn, Thomas: "Stickelberger, Emanuel", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.09.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010860/2012-09-11/, consulté le 28.01.2022.