de fr it

DorotheaTrudel

27.10.1813 à Hombrechtikon, 20.9.1862 à Männedorf, prot., de Hombrechtikon. Fille de Jakob, huissier communal, et de Dorothea Erzinger. Célibataire. Ouvrière auxiliaire dans une fabrique de fleurs artificielles. Après avoir traité avec succès des ouvriers très malades à Männedorf, T. acquit une réputation de guérisseuse. Pour répondre aux demandes toujours plus nombreuses de personnes cherchant de l'aide, elle mit à leur disposition la maison dont elle avait hérité et l'agrandit par étapes. A sa mort, son fils adoptif, Samuel Zeller, reprit cette "clinique à prières", qui était au début du XXIe s. un centre de vacances et de conférences (Bibelheim Männedorf).

Sources et bibliographie

  • Zwölf Hausandachten, 1863
  • Bibelheim Männedorf
  • J.J. Seidel, «Dorothea Trudel (1813-1862)», in Evangelische Seelsorgerinnen, éd. P. Zimmerling, 2005, 175-195
  • C. Stuber, «Dorothea Trudel (1813-1862)», in Frauen gestalten Diakonie, éd. A.M. von Hauff, vol. 2, 2007, 236-250
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.10.1813 ✝︎ 20.9.1862
Indexation thématique
Religion (protestantisme)