de fr it

NiklausTscheer

17.8.1671 à Berne, 4.9.1748 à Duisbourg, prot., de Berne, exclu de la bourgeoisie avec son père en 1681. Fils de Niklaus, chirurgien, et d'Anna Maria Andres. après 1700, à Magdebourg, probablement Juliane Elisabeth von Leiningen-Westerburg, née von der Lippe Biesterfeld. Etudes de théologie à Berne. En 1699, T. refusa la charge de suffragant à Abländschen (comm. Saanen) pour protester contre l'oppression frappant les piétistes dans le canton de Berne. Il émigra en Hesse, où il fréquenta des piétistes radicaux avant de s'installer dans la région du Rhin inférieur. Auteur indépendant, il plaida dans ses écrits pour un christianisme intériorisé et détaché des confessions. Il avait notamment pour ami Gerhard Tersteegen et était un partisan de Jakob Böhme dont il édita une sélection d'œuvres.

Sources et bibliographie

  • U. Bister, «Nicolaus Tscheer», in Frömmigkeit unter den Bedingungen der Neuzeit, éd. R. Braun, W.-F. Schäufele, 2001, 89-101 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 17.8.1671 ✝︎ 4.9.1748
Indexation thématique
Religion (protestantisme)