de fr it

Johann RudolfUlrich

14.12.1728 à Zurich, 8.2.1795 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Friedrich Salomon, pasteur, et de Regula Locher. Anna Maria Lavater, fille de Peter, chirurgien et médecin de la ville de Zurich. Consécration et suffragant de son père à Seengen (1747), pasteur dans l'ancien couvent d'Oetenbach (1759). Professeur de rhétorique (1756), de droit naturel (1763) et d'éthique (1764) au Carolinum de Zurich. Antistès de Zurich et pasteur du Grossmünster (1769). Adepte d'un rationalisme modéré, U. publia en 1766 Das Neue Testament [...] avec les commentaires de Jean-Frédéric Ostervald, ainsi que différents sermons, dont les Predigten zur Befoerderung des thaetigen Christenthums (21773).

Sources et bibliographie

  • S. Hirzel, Angedenken meines seligen Bruders und meiner beyden Freunde Ulrich und Schinz, 1804
  • G.R. Zimmermann, Die Zürcher Kirche von der Reformation bis zum dritten Reformationsjubilaeum (1519-1819) [...], 1878, 323-344
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 14.12.1728 ✝︎ 8.2.1795
Indexation thématique
Religion (protestantisme)

Suggestion de citation

Jürgen Seidel, J.: "Ulrich, Johann Rudolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.03.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010887/2012-03-26/, consulté le 19.01.2021.