de fr it

AbrahamWild

8.7.1628 à Schwanden (auj. comm. Glaris Sud), 13.7.1689 à Glaris, prot., de Schwanden. Fils de Niklaus et d'Anna Tschudi. 1650 Anna Maria Pfändler, fille de Johann Balthasar. Consacré à Zurich et pasteur à Matt (1650), camérier (1658), juge au consistoire, diacre (1665), pasteur (1675-1689) et doyen à Glaris (1678). W. donna des cours de latin et prépara les futurs étudiants à la haute école de Zurich, il fut aussi mandaté par le Conseil protestant comme expert dans des querelles confessionnelles à Glaris. Il entretint des relations épistolaires, notamment avec le théologien zurichois Johann Heinrich Heidegger. Il publia deux oraisons funèbres, trois sermons sur le péril turc ainsi qu'un ouvrage d'édification (Seelen-Angst Christi, 1664); en revanche, sa réfutation détaillée de la fausse déclaration du 8 juin 1532 (parue en 1683 à Baden), dans laquelle les Glaronais se seraient engagés à revenir à la vieille foi, est restée inédite.

Sources et bibliographie

  • J. Winteler, Geschichte des Landes Glarus, 2, 1954, 85
  • M. Sulmoni, "Einer kunst- und tugendliebenden Jugend verehrt", 2007, 461-468
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.7.1628 ✝︎ 13.7.1689
Indexation thématique
Religion (protestantisme)