de fr it

DanielWilli

19.5.1696 à Coire, 24.11.1755 à Coire, prot., de Coire. Fils de Johann Simeon, maisonneur de la ville, et de Maria Mathis. 1723 Anna Bavier, fille de Johann Ulrich, antistès de Coire. Etudes de théologie, consécration (1720). Pasteur à Maladers (1722-1723), Thusis (1723-1733) et Coire (1742-1755, antistès dès 1752). Fondateur d'un orphelinat à Thusis (1729). Principal représentant du piétisme dans les Trois Ligues, W. se distança de l'Eglise protestante de 1733 à 1742, tout en œuvrant en faveur d'une intégration de son mouvement (séparatistes y compris) au sein de la vie ecclésiastique. Il défendit en outre la cause des frères moraves devant les autorités de l'Eglise.

Sources et bibliographie

  • Rätzel, 1736
  • Die Heylsame Worte Jesu Christi, 1737
  • Das erläuterte Zeugnuß Der Wahrheit, 1738
  • Schibboleth, 1743
  • Pfingst-Echo, 1744
  • H. Finze-Michaelsen, «Der Patriarch von Pündten», in BM, 1999, 3-30
  • J.J. Seidel, Die Anfänge des Pietismus in Graubünden, 2001
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.5.1696 ✝︎ 24.11.1755
Indexation thématique
Religion (protestantisme)