de fr it

WilliamWolfensberger

17.6.1889 à Hottingen (auj. comm. Zurich), 6.12.1918 à Rheineck (de la grippe), prot., de Zurich. Fils de Johannes, fabricant de cartonnages, et de Marie Gehrig. Célibataire. Etudes de langue et littérature allemandes (dès 1909), puis de théologie (dès 1910) à l'université de Zurich, consécration (1913). Pasteur à Fuldera (1914-1916) et à Rheineck (1917-1918). Sous l'influence du socialisme religieux de Leonhard Ragaz et inspiré par des idées sur la mystique de l'existence, W. soumit son activité pastorale durant la Première Guerre mondiale à une haute exigence éthique. Son œuvre littéraire, où perce souvent la détresse sociale et individuelle, montre des traits expressionnistes. Elle comprend des récits (Unsers Herrgotts Rebberg, 1916; Religiöse Miniaturen, 1917), un cycle de poèmes (Lieder aus einer kleinen Stadt, 1918) et des volumes posthumes (Köpfe und Herzen et Legenden, 1919; Kreuz und Krone et Narren der Liebe, 1920).

Sources et bibliographie

  • R. Lejeune, éd., Ausgewählte Werke, 1964 (postface 465-496)
  • Ch. Linsmayer, R. Probst, éd., Eingeklemmt zwischen Unmöglichkeit und Sehnsucht, 2007 (postface 245-301)
  • Fonds, Maison de paroisse de Rheineck
  • M. Konzelmann, William Wolfensberger, 1924
  • F. Pilgram-Frühauf, "Sagen kann man es nicht", 2008
  • F. Pilgram-Frühauf, «"Weil ich nicht Bitzius heisse"», in Wirkendes Wort, 62, 2012, 219-233
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.6.1889 ✝︎ 6.12.1918