de fr it

Johann JakobZimmermann

10.12.1695 à Zurich, 30.11.1756 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Hans Heinrich, chirurgien militaire, et d'Anna Rublin. 1) 1730 Regula Z., fille de Hans Konrad, pasteur, 2) 1739 Regula Schaufelberger, fille de Johannes, prévôt de corporation. Etudes de théologie à Zurich, consécration (1718), études à Brême. Précepteur à Zurich dès 1720, professeur de droit naturel et d'histoire de l'Eglise dans la même ville (1731), puis de théologie avec le titre de chanoine (1737). Membre étranger de l'Académie des sciences de Berlin (1746). Déjà suspect d'hétérodoxie durant ses études, Z. prépara ses concitoyens aux idées religieuses des Lumières; sa personnalité marquera les théologiens zurichois de la seconde moitié du XVIIIe s.

Sources et bibliographie

  • Opuscula, 3 vol., 1751-1759
  • P. Opitz, «Aspekte und Tendenzen der theologischen Diskussion in Zürich zur Zeit Breitingers und Bodmers», in Bodmer und Breitinger im Netzwerk der europäischen Aufklärung, éd. A. Lütteken et al., 2009, 172-201
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.12.1695 ✝︎ 30.11.1756
Indexation thématique
Religion (protestantisme)

Suggestion de citation

Moser, Christian: "Zimmermann, Johann Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.09.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010939/2012-09-11/, consulté le 29.10.2020.